Dernière escale marine…avant changement de monture (NZ)

Notre voyage en Nouvelle Zélande se poursuit. Finalement les escales s’enchaînent depuis deux ans et demi mais ne se ressemblent pas.

Nous apprenons la patience avec le plâtre de GG et à découvrir le pays différemment en adaptant nos visites au fauteuil et aux contraintes de rv à l’hôpital.

Malheureusement, nous ne pourrons pas profiter beaucoup du frère du capitaine et de son amie, impossible d’embarquer la minette à bord avec un plâtre aussi lourd. Ils trouveront une voiture pour aller explorer le nord de l’île avant de partir pour le sud.

C’est ainsi que nous nous retrouverons à visiter le sea life et le Zoo d’Auckland!! Le sea life tout d’abord, entraînés par l’enthousiasme communicatif de Cathy d’Appel d’air pour les manchots (et non les pingouins, rien à voir paraît-il !). Bon, pour le reste, après des snorkelling et des plongées dans des endroits incroyables, nous sommes un peu moins impressionnés par les tortues et les requins!

Pour le zoo, une première pour le capitaine et moi, qu’est ce qu’on ne ferait pas pour occuper ses enfants !!! Autant les animaux africains nous ont semblés bien malheureux , pour les autres, le zoo est top et bien adapté.

Le musée de la marine, idéalement situé pour nous sera une superbe surprise, chacun en aura pour ses passions, a recommander.

Cathy au winch… ça dépote!

Nous passerons un apéritif mémorable avec Appel d’Air sur la promenade entourant notre très chic marina: chips, vin et séance de coupe de cheveux improvisée… le grand n’importe quoi!

Évidemment nous serons sur place pour le feu d’artifice du 31, notre place en marina fait de nous des privilégiés. Une bonne soirée avec Lotus qui finira à l’eau pour Greatwine.

Enfin, l’heure de la sortie est arrivée, le premier janvier, nous partons enfin d’Auckland avec un plâtre en résine beaucoup plus compatible et facile pour la minette. Vu comme elle a douillé au moment du changement, nous ne sommes pas très optimistes sur la rapidité de la consolidation.

Notre incruste qui a bien profité du petit appart’hotel!
la Coupe de l’America est présente partout

Nous passerons quelques jour à Waiheke Island qui a la bonne idée d’être desservi par un ferry , bien pratique pour les rv à l’hôpital même si on y passe la journée .

Les incendies en Australie sont toujours présents, un après-midi midi aux couleurs apocalyptiques, nous aurons le paysage complètement voilé et sableux… lunaire.

Sans filtre…2h de l’après-midi

Nous continuons ensuite dans la baie de Coromandel. Nous resterons 3 jours à Opito avec Lotus et Appel d’Air.

Ensuite, nous irons à Cathédral coves. Quelle chance de pouvoir mouiller dans ces beaux endroits et d’en profiter le soir quand les touristes sont partis! Nous savourons d’autant plus que les jours sont comptés maintenant.

Évidemment nous nous arrêtons aux hot water pools sur la plage. Endroit incroyable où s’agglutinent tous les touristes (c’est l’équivalent du 15 août de ce côté du globe). Chacun creuse son trou et de l’eau chaude, voire très très chaude en sort .

Kif total pour moi et mon manque de baignoire… en faisant abstraction du monde, c’était énorme !!

Nos routes se séparent avec Lotus et Appel d’air, nous enchaînerons les soirées d’adieu et anniversaires plus ou moins anticipés !

Nous naviguons à Great Barrier, et rejoignons pour une soirée Brûle-Vent.

Attirée par les milliers de moules, j’irai me lancer dans une sortie pêche.. sanglante! Les huîtres sur lesquelles elles sont accrochées sont des lames de rasoir… la gourmandise est décidément un vilain défaut.

Nous ne pouvons pas malheureusement profiter de cette jolie île qui regorge de sentiers de randonnées, peu praticables en fauteuil.

Retour à Auckland, pour une visite à l’hôpital et surtout pour empaqueter tout ce que nous avons entassé ces dernières années et que nous envoyons en France.

Nous louons une camionnette avec Lotus et Appel d’Air et 1,8 m3 plus tard, le bateau nous semblera bien délesté .

Caisse du capitaine : au carré!

L’entreprise choisie a le mérite de ne pas être chère, en revanche niveau services, c’est très léger. On croise les doigts pour retrouver nos caisses à Paris !

L’île de Kawau nous tente bien, nous décidons d’y passer quelques jours avant de rester définitivement dans la marina.

Bien nous en a pris, les petites îles autour sont très jolies, avec des épaves affleurant. Je savoure les derniers snorkelling… mais ne m’y attarde pas plus que de raison… ça caille!

Nous retrouverons Zimovia et une dernière fois Appel d’air qui remonte à Whangarei.

L’île abrite l’ancienne maison du gouverneur, qui se visite d’ailleurs. Nous sommes priés de nous déchausser avant d’entrer. La maison rappelle nos maisons de famille métropolitaines avec un accent colonial.

On tentera une randonnée avec les béquilles, pas simple!

Quelques bonnes soirées et jeux, les adieux (oui encore) se font, chacun prend une route différente .

Nous pensons fort à Catherine de Manevai qui a fait une mauvaise chute et se retrouve à l’hôpital de Whangarei… celui même où elle est venue deux fois voir GG… décidément le dicton « jamais deux sans trois » s’avère juste… nous l’embrassons et lui souhaitons un prompt rétablissement.

De notre coté, nous savourons ces derniers jours avant de prendre la route debut février. Ensuite, nous enchainerons pour le grand sud … aventures à suivre. Elles seront surement épiques, GG doit garder le plâtre encore au moins 2 semaines, cela ne l’empeche pas de garder son beau sourire, qui force notre admiration!

Cathy a trouvé la parade pour GG à qui les NZ lui demandent ce qu’elle a.

7 réflexions sur “Dernière escale marine…avant changement de monture (NZ)

  1. Bonjour,
    Nous sommes abonnés depuis plusieurs mois à vos aventures. Quel bonheur de vous suivre ! Nous partons en famille (seulement 3 enfants chez nous) mais avec mon beau-frère et ma belle soeur (4 enfants) qui vous ont aussi contactés il y a plusieurs mois. Plus que 10 mois avec le départ final mais seulement 5 mois avant le départ de Saint Cast (Bretagne Nord). Puis-je vous poser quelques questions ?
    – pas d’appareil photo à ce que je comprend de votre retour d’expérience ? Quelle modèle de drone ou de gopro avez-vous svp ?
    – vous aviez un Ti-Wan, nous envisageons aussi un bateau gonflable, peut-être le Tribord 5S de Décathlon. Vous avez un paddle. Que nous conseilleriez-vous pour 3 enfants de 3,5 ans, 6 et 8 ans afin qu’ils soient un peu indépendant et aller du bateau mouillage s’ils ont oublié leur coquillage préféré sur la plage ?
    Un immense merci et à bientôt j’espère.

    Claire-Agnès Derbanne

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Merci pour votre message qui nous touche.
      Pour répondre à vos questions:
      -nous avons un appareil photo (Nikon reflex D5600), top en terme de compromis poids/qualité
      -nous sommes très mitigés sur la GoPro (hero 5 black), la premiere n’a pas supporté l’eau (….!). Les photos ne sont pas aussi spectaculaires que l’on voudrait.
      En drone, nous avons le Phantom DJI 4. Il nous semble vraiment sympa de donner des perspectives à nos mouillages, on ne regrette pas une minute. Le Mavic prend moins de place.
      -le Tiwal est super mais très cher. Il faut voir la place que vous aurez pour stocker celui de Décathlon.
      Vos enfants étant plus jeunes que les notres, il est difficile d’anticiper et de vous répondre pour les paddle/canoë.
      Le paddle a l’avantage d’être gonflable et assez facile à manœuvrer à plusieurs enfants. Bcp de familles avec des enfants plus jeunes ont des canoës rigides.
      Vous partez à deux familles? Super projet .
      Quel sera votre bateau ?
      Nous serons sûrement à St Cast deuxième semaine de juillet, ce serait amusant de s’y retrouver si vous n’avez pas commencé votre convoyage, ou plus tard pendant les vacances de la Toussaint !
      Bons préparatifs à tous, et à bientôt

      Aimé par 1 personne

      1. Claire-Agnes Derbanne

        Merci pour votre réponse rapide et si sympathique. Avec grand plaisir pour se voir en juillet ! Nous sommes sûrs que le chantier de rénovation du bateau aura un peu de retard et que nous partirons plutôt en août 🙂 Nous serons sûrement déjà en train de préparer notre transat à la Toussaint ou en train de faire Portugal – Canaries.
        Nous partirons sur un catamaran, un plan Lerouge (Flashcat52) que nous avons acheté en octobre à un couple en Espagne.
        Nous partons avec mon frère et ma belle soeur qui vous suivent aussi d’ailleurs. Ils partent en aout de la Rochelle et nous les rejoignons aux Antilles en janvier avec un itinéraire quasi similaire.
        Je me permettrai de vous poser quelques questions si vous acceptez. Votre expérience et votre humour dans votre blog sont vraiment inspirants !
        Bonne visite de la NZ

        Claire-Agnès

        J'aime

  2. Bonjour à tous,

    Merci de partager votre blog. C’est un bonheur de vous lire. Nous partons dans 4 mois depuis Saint Cast (Breagne Nord) pour descendre le bateau aux Canaries avant un vrai départ en janvier 2021 avec nos 3 enfants jusqu’en aout 2023. Accepteriez-vous de nous donner quelques conseils ? On vous retrouve en NZ dans 2 ans si vous y êtes encore !
    – Quelle marque de drone et de gopro avez-vous svp ? Pas d’appareil photo du tout, juste vos téléphones ?
    – Pas de canoé (vendu), ni de bouée (trop de place), 1 seul paddle (l’autre est vendu) et un Tiwal ? Nous avons des enfants qui auront 3,5, 6 et 8 ans. Que nous conseillez-vous pour les laisser aller récupérer leur fabuleux coquillage oublié au mouillage pour la 4ème fois ?

    Un immense merci de vos retours.
    A bientôt

    Claire-Agnès Derbanne

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s