Marin in, Marin out!

Le Marin, c’est un peu comme une maison, contents d’y arriver après une coupure de plusieurs semaines et ravis d’en repartir ! Les moustiques ont le don de me porter sur les nerfs, et la marina en est infestée. Un conseil, mettez-vous à côté de moi si vous voulez passer une soirée tranquille.

Ces quinze derniers jours ont été bien remplis. Nous avons eu pour commencer  la joie d’y retrouver le capitaine de Terrenvue sur son beau bateau, nos soirées furent bien sympas, on attend le reste de la tribu avec impatience.

Les voiles ont été révisées,  le gréement itou, nous avons réceptionné le parasailor et pleins de gentils colis  et lettres qui ont fait le bonheur des enfants, nous avons changé les panneaux solaires, fini de réparer les toilettes (le premier qui y met autre chose que du pq aura un aperçu assez net du capitaine dans ses bons jours), bref, nous nous sommes bien amusés.

IMG_5254
entrainement de course à pied pourle CNED
DSC_0086
Arrivée aux Anses d’Arlet
DSC_0033 (2)
il court, il court le furet…
DSC_0029 (2)
débouchage de toilettes…
DSC_0055
Genneker en voie d’apparition
DSC_0071
au loin le rocher du diamant
DSC_0079
Hissé!

Nous avons pu tester le système médical local, les enfants étant couverts de boutons. Les premiers médecins rencontrés ont soupçonné d’emblée une virose. Après analyses, elles se sont portées pour la gale… génial, il faut dans ce cas « dé-galiser » tout le bateau. Le traitement étant en rupture de stock, cela nous a laissé le temps de contacter en urgence une dermato de Fort de France. Tous les dermatos que nous avons appelé ne recevaient pas avant février 2018… En désespoir de cause, j’ai demandé le mail d’un d’entre eux pour leur envoyer des photos, trois jours après nous avions un rdv. Celle-ci nous a rassurés, il s’agirait de boutons de chaleur ++, dus à la transpiration. Quand on connaît le taux de sudation de triple A , ce n’est guère étonnant, le matin, l’humidité des draps nous laisse toujours un doute quant à son origine…

Les cabinets médicaux que nous avons côtoyés reçoivent sans rendez-vous, à partir de 6h30 (am bien entendu). L’attente est longue et souvent me plonge dans une grande solitude morale, surtout quand GG, après avoir longuement observé la salle lance : « Maman, dans la salle il y a des intrus, devine qui ? »… « euh… » , «  Ben, c’est nous, nous sommes les seuls à avoir la peau blanche ! »

Ou, dans la salle d’attente du dermato qui fait « centre de rajeunissement », avec une télévision présentant les différentes activités du cabinet. « c’est quoi « esthétique » ? » me demande GG, « euh, pour rendre beau les personnes » et après observation de la patientèle,  devant tout le monde « en fait, les gens qui sont là, c’est parce qu’ils sont tous moches ??? » Au secours !

Sinon, grande victoire  à notre actif : nous avons exterminé les fourmis qui nous pourrissaient la vie sur le bateau. Depuis notre arrivée, ces charmantes bestioles nous tapent sur les nerfs, à nous attaquer chaque morceau de sucre, morceau de pain, ou toute substance comestible, un enfer. Nous finissions par être comme François Cluzet dans les petits papiers, prêts à  démonter tout le bateau pour trouver le nid. A l’occasion de discussion avec un gars du  coin, ce-dernier nous a conseillé d’acheter une poudre spéciale vendue par le  bazar chinois, et a priori non autorisée en France. Et là, miracle, cela fonctionne ! Je me retrouve avec tout un stock d’insecticide, légal mais pas du tout efficace.

Le week-end dernier, nous avons pris une leçon de Kite avec Captain RV et avons laissé les garçons sur le bateau pour la matinée. Lotus nous ayant gentiment proposé de prendre GG et de veiller sur la VHF en cas de problème. Le déjeuner était prêt, sans rien avoir à réchauffer, seule consigne…être sage, étant dealé que nous saurions nous montrer reconnaissants…

A notre retour, nous les avons retrouvés pendus à la baume, ils s’étaient fait une balançoire dessus avec la chaise (pour monter le long du mat) avec tout un système de poulies et autres système de levage. Fierté pleins leurs yeux et nous tremblants à l’idée de ce qui aurait pu se passer.. chacun sa vision de la sagesse !

Triple A, plein d’entrain a beaucoup insisté pour que j’essaie l’échafaudage, les garçons ayant fait tout un calcul sur les poids/masse. Quand il m’a demandé combien de tonnes je pesais, je suis allée directement me coucher… déjà qu’en kite, je n’ai pas réussi à faire grand-chose, il m’a achevée ;). Il faut dire que le Marin est l’occasion de faire beaucoup de ravitaillement, d’apéros et de restaurants (ben oui, plus de data Internet, faut bien se connecter aux wifis des restos pour charger les évals du CNED !), mon taux de gras en a pris un coup.

Aujourd’hui, samedi, départ pour les Anses d’Arlet, après avoir chargé l’évaluation de musique, arts plastiques et sport de GG et fait quelques dernières courses. Occasion de mettre le Genneker, enfin !

Nous reviendrons au Marin une dernière fois, autour du 20 octobre puis, mettrons le cap au nord, pour aller au Costa Rica, République Dominicaine, et Cuba pour Noel.

 

 

 

 

3 réflexions sur “Marin in, Marin out!

  1. Maud et PM

    Le soleil fait pousser les (mauvaises ? 😉 ) graines : Je ne peux pas croire la vitesse à laquelle vos enfants grandissent ! Les reconnaitrons-nous à votre retour ??
    On vous suit toujours avec passion portés par vos péripéties marines. Merci !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s