Give me Five! (Bequia-Maria-le Marin)

Cette dernière semaine, nous sommes remontés tranquillement de Grenade, stop aux Tobago Cays, 50 nuances de … bleu, toujours impressionnant

Arrivés sur Bequia ensuite après une navigation houleuse à la voile et le passage d’un bon grain, nous pensions n’y rester qu’une nuit, le temps de remonter ensuite sur la Martinique. C’était sans compter sur la météo qui nous informait de l’arrivée prochaine de 2 tempêtes. Décision est prise de rester un peu plus longtemps sur place, nous avons pu, pour la plus grande joie de tous, récupérer les supports numériques du CNED, et vogue la galère !

Véritable supplice familial : cris, insultes, larmes tout y passe, … dire que l’américaine que nous avions croisé m’avait dit faire école à la maison pour ses 4 enfants ( pour le plaisir) depuis deux ans…. Pas la même planète !

Nous avons retrouvé à Bequia nos amis canadiens, les Pats au carré  que nous avions vus aux USVI. L’occasion pour Greatwine de se mettre au wakeboard,… , sans surprise il adore ! Sa wishlist s’allonge, après la planche à voile, la bouée tractée, le mini-pc,…il va nous mettre sur la paille ! Pat (de Patrick)  nous a également vendu 2 bouteilles de plongée, notre équipement est au complet, yapluka. Pat (de Patricia) nous suit sur le blog mais a des misères à comprendre les expressions, en gros des passages entiers sans comprendre de quoi je parle…

 Nous pensions pouvoir accueillir lundi soir dignement Hervé en Martinique qui arrive pour préparer le bateau. Impossible, nous sommes sur Bequia, secoués comme des pruniers pendant le passage de Maria, bon mal de mer de mon coté. Finalement le vol d’Hervé a été annulé, nous serons peut-être présents la prochaine fois?

La nuit de lundi à mardi (passage au loin de Maria) a été très mouvementée, impression d’être dans le tambour d’un lave-linge. Le plus frustrant est d’avoir le mal de mer en faisant du surplace ! Notre abri à Bequia est orienté pour éviter les alizés de l’est, or nous subissions une tempête plein ouest, autant dire qu’on a joué aux montagnes russes !

Suite à différentes discussions avec Lotus qui nous parlait de vents à 45 nœuds pendant notre traversée Tobago-Bequia, ce qui nous surprenait un peu, notre anémomètre indiquant un max. de 26, nous avions mis ce différentiel sur leur côté marseillais (qu’ils ne sont même pas !).

Pour en avoir le cœur net, pendant la tempête et histoire de s’occuper, le capitaine a appelé Julien par VHF et lui a demandé ce qu’indiquait son instrument. Réponse : 42. De notre côté (moins bien abrités qui plus est) : 25…bon, la vérité est surement entre les deux mais je penche pour Marseille. Nous tacherons de le régler au Marin et nous regardons toutes les fois où nous avions la sensation d’avoir bon vent sans pour autant nous affoler, disons… différemment !

Ce décalage d’arrivée sur la Martinique nous a obligés à travailler nos capacités d’adaptation. En effet, mardi est le jour de l’anniversaire de triple A, 5 ans ! J’avais prévu de profiter du Marin pour louer une voiture et filer acheter  de quoi faire un beau gâteau et une voiture télécommandée ou bien un avion télécommandé, ou encore un bateau… télécommandé, vous l’aurez compris, monsieur télécommande…

Heureusement que Numérobis a trouvé à l’occasion de pleins alimentaires un pistolet en plastique et que j’ai qq livres en stock( merci les gps) ! On va composer…

La journée de mardi s’est déroulée comme une journée post-tempête, un peu groggys. Heureusement notre petit dernier était là pour nous rappeler, à rythme extrêmement régulier, en gros toutes les 5 minutes, qu’aujourd’hui il avait 5 ans (sous-entendu, ils arrivent quand les cadeaux et le gâteau ?).

Pour le gâteau, en rade d’œufs, obligation d’aller dans le centre-ville. Sortie de l’annexe et hop en route avec mes trois ainés et Elodie.  Arrivés bien mouillés, (la mer est encore bien formée), Greatwine reste sur l’annexe pour la surveiller, on a un peu peur qu’elle tape sur le ponton.

Les rues sont bien boueuses mais on arrive à nos fins, je trouve même du chocolate topping, histoire d’égayer notre bon gâteau aux yaourts et de faire américain.

Après un apéritif avec Lotus, le moment fort de la journée est enfin arrivé pour triple A qui a pu souffler ses bougies et découvrir ses cadeaux. Celui qui l’a le plus marqué est évidemment le petit pistolet et ses jeux de pétards.

Mercredi (ce matin), nous nous sommes levés à 4 heures pour pouvoir faire la nav. Bequia-Martinique dans la journée. Les vents étaient avec nous, nous avons bien filé et sommes arrivés avant 17h au Marin. L’occasion de tester une dernière fois la canne des copains et de voir un ENORME thon se débattre avec et avec moult force réussir à casser net le fil…vraiment dommage, nos papilles frétillaient d’avance.

Ce qui devait arriver arriva, le joli pistolet a été victime d’une descente un peu rapide de son propriétaire et nage maintenant dans le canal de Ste-Lucie…triste fin ! A Ste-Anne, le mouillage est désert, lui habituellement si chargé, à l’exception de deux épaves de beaux bateaux, affligeant.

Joie à l’arrivée en découvrant la jolie frimousse d’un petit neveu tout neuf!

DSC_0135 (2)DSC_0065 (1)

DSC_0075 (1)
Ceci est une fusée…
DSC_0114 (2)

DSC_0031 (2)
moment de grace…

DSC_0491
Autre moment

DSC_0481 (2)
Le premier qui dit que c’est un scandale qu’une petite fille soit obligée de recoudre les boutons du bermuda de son père….
10 sept (2)

 

5 réflexions sur “Give me Five! (Bequia-Maria-le Marin)

  1. Pacou

    . Les cyclones et les tremblements de terre, effectivement , nous coupent le sommeil , alors quel plaisir de vous lire et de voir ces magnifiques photos . .Trop sympa le gâteau pour les 5 ans de AAA 👏🏻

    On vous embrasse tous , les 6 Gone

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s