Si pour tes 40 ans, tu n’as pas de langoustes….

 

Bon, le cap est passé, il a été grandement facilité par des conditions de rêve, je souhaite à chacun d’avoir cette chance de pouvoir fêter le temps passé sur dame terre aussi bien entouré, que ce soit en terme de paysage qu’humain !

J’avais comme objectif de savoir pécher des langoustes avant le cap, le harpon me faisant toujours de l’œil et avec l’ami Sébastien d’Artémis qui nous disait en attraper aussi facilement que j’ouvre une boite de conserve.

La veille du jour fatidique, il nous a donné un magistral cours suivi d’une mise en application. L’idée est de dénicher ces précieuses bestioles cachées derrière les rochers, si possible en apnée.

Dans un rocher, prof en a vu 5, moi, même avec la lampe de poche…0, pas gagné.

La soirée qui a suivi sur Artemis fut très sympa, l’occasion de découvrir un peu mieux l’équipage ainsi que celui de Xalya, une famille québécoise avec 2 enfants.

Promesse en partant rejoindre les bateaux, demain, on fait un diner spécial langouste… j’en salivais d’avance !

Lundi, Elo et Favrina sont parties à pied, puis camion, taxi, et autres moyens de locomotion plus ou moins louches faire un ravitaillement à Cruz Bay.

Coté jeunes, les garçons ont sorti les cannes à pêche et se sont mis au défi d’avoir des calamars pour le diner… pendant que les filles perfectionnaient leur paddle attitude pour les encourager.

J’ai rejoint l’équipée « langouste ». Ils étaient à la tâche, harpon à la main, mesdemoiselles les langoustes, prenez garde !

Les sens en éveil, je repère un gros poisson, fais de gros signes à Sébastien, replonge lui montrer et… impossible de me rappeler le rocher, ils se ressemblent tous !

Troisième tentative, plein de diplomatie, il m’explique que le poisson n’est pas comestible…

Un peu plus tard, enfin j’ai ma langouste… Je le rappelle, modestement (en apparence seulement, ma fierté dégoulinait !), il plonge, ne tire pas au harpon (sans doute pour mieux se préparer) et remonte… j’ai identifié une belle crevette…

Bon, ben là, je crois que je vais le laisser travailler tranquillement !

La pêche fut extraordinaire, 12 langoustes, un mérou et beaucoup de poissons… la soirée fut à la hauteur de ce festin !

L’apothéose fut le gâteau, spécialement fait par Patricia, sans gluten et avec Nutella… en plaisantant la veille, je lui avais dit, avec manifestement une bonne dose d’assertivité,  que j’aurai l’âge du Christ le lendemain. Elle avait fait une super déco avec un magnifique « 33 », génial !  

 

5 réflexions sur “Si pour tes 40 ans, tu n’as pas de langoustes….

  1. Anonyme

    Miam Miam, repas très appétissant ! A quelle sauce les langoustes ont-elles été mangées ? Si vous pouviez nous en envoyer par internet çà serait bien cool. Malheureusement, je pense que le Capitaine préfère tout manger….
    A bientôt

    J'aime

  2. PMC

    Miam miam, repas bien appétissant ! A quelle sauce les langoustes ont-elles été mangées ? Si vous pouviez nous en envoyer, ça serait sympa. Malheureusement, je pense que le Capitaine préfère tout manger… Pauvres de nous.
    A bientôt et bon vent !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s