Gestion de crise(s)- BVI

Lundi, nous nous lançons à la découverte des fameuses Baths. L’idée est de laisser le bateau sur une bouée puis continuer soit en nageant jusqu’à la plage, soit de prendre l’annexe et l’amarrer à un parking à annexes, près du site. Nous prenons la dernière bouée disponible qui se trouve être la plus excentrée.

Nous sommes en face d’une plage et nous décidons donc d’y aller à la nage sans palmes pour ne pas être gênés ensuite . Nous arrivons péniblement à nager jusqu’au point repéré, le courant est fort et triple A dérive facilement avec son gilet.

La plage est très belle , on se pose 5 min, prenons quelques photos,  il n’y a personne. Ce manque de touristes nous surprend un peu, nous cherchons le point d’entrée des Baths.

En contournant la plage, nous tombons sur un beau panneau « this is not the Baths »…

Au temps pour nous!

Nous repartons à la nage pour la crique d’après, plus d’erreurs possible au vu du nombre impressionnant d’annexes et de touristes ! Un mannequin est en train de se faire shooter, alanguie sur un rocher, GG médusée ne résiste pas et prend la pose également !

DCIM101GOPROGOPR2670.JPG

L’endroit est sympa , à l’américaine, très sécurisé. En gros, vous mettez de l’eau cristalline autour des rochers de Fontainebleau et vous y êtes !

Le lendemain, nous prévoyons d’aller sur les Indians , des îlots rocheux avec un passage sous-marin. Il y a peu de bouées pour s’amarrer, premier arrivé, premier servi. Nous avons de la chance, un bateau part devant nous, nous chopons sa bouée. Le bateau est à quelques mètres des rochers, le courant est fort, on ne fait pas trop les fiers.

Au moment de partir à l’assaut des îlots, grosse crise des garçons, l’un parce qu’on l’oblige à mettre des brassards (sans rire, vu le courant, même GG prend une frite pour sécuriser), l’aîné est furieux car il a loupé la bouée avec la gaffe (ce qui n’était pas forcément simple) et Numerobis nous fait la tête depuis le matin, gros drame en effet, il a été privé de céréales…

Bon, nous sommes partis à trois, désolés que les garçons n’aient pas pu apprécier le spot, l’effet promiscuité joue, alliée avec de la pré adolescence et sans doute pleins d’autres éléments que nous ne maîtrisons pas…Quand j’ai montré la vidéo du passage sous marin, Greatwine était légèrement dégoûté…

Le lendemain, direction l’île au trésor qui aurait inspiré Stevenson, visite de 3 grottes creusées dans la roche. L’attrait du trésor attire les trois derniers, pas fous, Greatwine nous fait un avenant de prolongation de crise…

Samedi, SMS de Phileas Fogg 2, ils sont en rade avec leur instrument de nav et  nous demandent si nous aurions à leur prêter un voltmètre. Le Capitaine est fier de répondre par l’affirmative, ravi qu’un des nombreux outils puisse servir et n’ait pas fait la navette de métropole pour rien! On se géolocalise ( en gros ils viennent de l’ouest et nous de l’est), 1/2 h après (cela donne une idée des distances aux BVI) retrouvailles dans la joie pour tous, on ne voit plus les enfants de la journée, le spot est en plus extra, cela met du baume au cœur de tout l’équipage 😉

 

7 réflexions sur “Gestion de crise(s)- BVI

  1. Raphaelle & family

    Je rêve les yeux grands ouverts devant ton récit et vos photos… et je constate avec plaisir que le capitaine est devenu pro du drone ( vous avez testé le retour à la base 😉?). Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s