Un an !! (Fin San Blas-Panama)

 De la part de Golden girl:

« Cela fait déjà 1an que nous sommes partis. Le 15 avril j’ai eu la chance de faire ma 1ere communion, un peu par erreur …j’avais les bras croisés pour recevoir la bénédiction et le Père m’a mis dans la bouche une hostie… en fait, tout le monde avait les bras croisés sur la poitrine! Maman a fait les gros yeux mais comme je prépare ma première communion, elle ne sait plus quoi penser!

La nuit du 14/15 il y a eu des feux d’artifices après une journée de fête à Portobelo, toutes les lanchas étaient décorées de toutes les couleurs.

Sur le bateau nous faisons beaucoup les courses pour les Galápagos et les Marquises, on a l’impression que la liste ne diminue pas.

 J’adore faire des cabanes avec triple A, j’aime pêcher avec la canne à pêche que j’ai fabriquée en bambou ou partir à la pêche aux langoustes avec maman. J’aime la couture, j’ai fait une poupée avec ma grand-mère Pacou et j’essaie d’en refaire une toute seule. J’ai adoré nager avec les dauphins et faire du paddle tracté  avec les cousins, j’ai aimé faire du Wake board mais c’est dur. »

 

DSC_0024
singe à bord!
IMG_4645
Quand j’aide mon grand frère à faire le CNED
DSC_0137 (1)
Lors de la fête

 

Les garçons sont moins  causants dans cette famille, je prends le relais!

 

Nous avons quitté à regret la semaine dernière les San Blas. Nous avons beaucoup apprécié ces ilets avec leurs cocotiers, leurs habitants si accueillants, les barbecues sur la plage et toutes les belles rencontres que nous y avons faites. Triple A était aux anges, entre un petit kuna avec qui il s’est pris d’amitié, son ami Kai du bateau Makena et Lilas de Lotus qui nous ont  rejoint, enfin le plein de copains de son âge!

Kai l’a même invité à dormir sur son beau bateau, l’occasion pour Triple A de lui révéler ses pouvoirs magiques. Et oui, on a déposé un produit spécial sur ses dents, plus  besoin de les laver! De plus, le beau bateau souffrait d’une malencontreuse fuite, pile au-dessus de son caleçon, la guigne… Pour finir, monsieur a décrété qu’il lui était impossible de dormir tout seul, squattant par la même le lit parental… bref pas très sortable le petit dernier… L’équipage de Makena comportait également un adorable Liam de 9 mois, qui a permis à GG de faire le plein de bisous, et des parents au top, qui ont passé des heures entières à apprendre à nos chères têtes blondes à faire du wakeboard. Les enfants étaient littéralement au paradis!

 

DeMakena-SanBlas-20180407_0782
Le seul à avoir fait le tour de l’ile au sec!

 

DCIM100MEDIADJI_0002.JPG
le bonheur est-il vraiment dans le pré?

 

DSC_0210
Admiration du waker en chef!
DSC_0255
Debout!

 

 

Nous connaissons maintenant le cadeau familial qui sera au pied du sapin en papier.

 

Bref, de très belles rencontres que nous espérons vivement retrouver dans le Pacifique (rendez-vous  pris avec Ina i tak, Balanec, Makena et tant d’autres!). Au moment du départ, nous avons croisé un dernier crocodile (les enfants se préparaient à se baigner une dernière fois…), histoire de nous narguer.

 

En quittant les San Blas, notre scoumoune nous a rattrapés… plus de frigo. À une semaine de la traversée, c’est fâcheux, sans vous raconter les chaleurs qu’il fait ici. Nous sommes bons pour racheter un compresseur (au prix d’un frigo Mac Giver français), en priant pour que cela soit bien l’origine de la panne. ..nous connaissant, cela pourrait être autre chose.

 

Nous revenons sur Portobelo histoire de faire quelques pleins de courses dans les supermarchés chinois auprès de qui nous squattons les pick-up.Le bateau pique du nez maintenant grâce aux bières!!

Samedi 14, festival de la Pollera, une fois tous les 2 ans à Portobelo, toutes les lanchas sont de sortie avec à leur bord des dizaines de femmes dans leur plus belles robes et au son des sifflets et percussions. Nous allons à 5 les admirer de plus près, 5 oui, notre Greatwine ayant réalisé au moment de faire son évaluation de français qu’il fallait lire un livre avant (c’était pourtant  bien écrit en rouge au début de la séquence, sans doute un cas de daltonisme rare). Dire qu’on se félicitait avec le capitaine que ses devoirs de français avançaient vite et bien… il a été bon pour passer son week-end à rattraper son retard, non mais …

Cependant, aller à Portobelo sans passer par Panamarina , distante de  quelques centaines de mètres à travers la mangrove à coup d’annexe, visiter « the » restaurant français aurait été une monstrueuse erreur. Nous avons donc célébré les 1 an du voyage à coup d’entrecôte-frites/croque-monsieur/mousse au chocolat… le kif total…bien sûr, au moment de reprendre l’annexe, celle-ci ne passe pas en marche avant, obligés d’envoyer les enfants chercher du renfort au resto,….c’eut été trop beau!

IMG_7212
Le retour de Balthazard
IMG_4733
Derrière les lanchas

DSC_01722

IMG_4721
Enfants au travail!
IMG_4702
Dans la mangrove, en route pour un petit gout de France

 

Le 16 avril,  an déjà que nous arrivions au Marin en Martinique, le temps passe à une vitesse folle! Entre temps, les enfants ont bien grandi, blondi, roussi, et nous un peu de tout cela avec une touche de blanc!

Nous abordons une deuxième étape dans notre voyage, le passage du canal puis les Galápagos suivi des Marquises.

Pour ceux que cela amuse, nous serons visibles le 20 lors du passage, avec nos amis de Faka, des écluses du canal sur webcams canal du Panama, nous ferons un update sur le site à ce moment-là. Si quelqu’un arrive à faire une impression écran, ce serait top!

Nous souhaitons d’excellentes vacances pour ceux qui partent et beaucoup de courage pour ceux qui travaillent!

 

8 réflexions sur “Un an !! (Fin San Blas-Panama)

  1. Bonjour de Paris,
    Sympa (et bien écrit) votre blog !
    Vu qu’au début de celui-ci, vous disiez que votre programme était plutôt de rester aux Antilles pendant 2 ans, qu’est ce qui vous a convaincu de franchir le Rubicon, ou plutôt de passer le canal de Panama et de vous attaquer au Pacifique ?
    Je publierais volontiers votre réponse dans le prochain V&V.
    Sincèrement,
    JLG

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre message.
      L’idée de départ était de commencer directement de Martinique afin d’éviter une transat qui aurait pu écœurer les enfants ainsi que la Vice Capitaine en raison de mal de mer partagé par 5 des 6 équipiers. Nous avons toujours eu l’idée de traverser le Pacifique, les Marquises et la Polynésie nous faisant rêver depuis longtemps. La première année était donc pour nous le crash test! Ce dernier ayant obtenu les 5 étoiles, la décision de prolonger s’est faite naturellement !
      Bien à vous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s