Trop plein de langoustes…un comble!!Cuba, la fin.

Suite au départ des beaux-parents, sous une pluie torrentielle et après 1 semaine de temps franchement frais (je leur avait dit de prendre le minimum en terme de pulls et autres , ma crédibilité en a pris un coup…), nous délaissons avec plaisir nos pantalons et manches longues et filons à l’ouest pour Cayo del Rosario. Sur la nav, nous pêchons un barracuda avec des dents biens pointues . Nous sommes restés très perplexes par rapport à la ciguatera… on le mange ou on le rejette? Après concertation avec Fakarever, nous le gardons (et leur proposons directement de partager avec eux un tartare du bestiau à l’apéritif,, nous avons le sens du partage!). Soyons honnêtes , nous avons passé la nuit à nous demander si nous nous grattions à cause des moustiques ou si nous étions atteints ! Seuls les adultes ont testé). Greatwine et GG me préviennent qu’à part la dorade, ils ne goûteront rien d’autre…

En arrivant à Rosario, nous croisons un vieux rafiot de pêcheurs qui nous proposent des langoustes en échange de bières ou de rhum…le Capitaine sacrifie 6 Heineken et une fiole de rhum et nous voici avec 8 langoustes!

Jeudi 11, nous partons en annexe sur l’ile  « sanctuaire de singes »… qui apparemment ont déserté l’endroit. Nous empruntons ce qui ressemble à un pauvre chemin et nous esquintons les tongs sur un lit de pierres volcaniques aiguës et tranchantes. Et comme d’habitudes, nous sommes le déjeuner de petits habitants, qui malgré leur taille ont un potentiel de nuisance certain. Au bout du chemin un panneau en espagnol nous indique « »zona de descanso » … aucune idée de ce que cela peut bien signifier malgré mon espagnol 2ème langue (dans lequel je plafonnais glorieusement à 6 de moyenne jusqu’au bac où un miraculeux 11 m’a suffi comme preuve de l’existence de Dieu). Nous rebroussâmes chemin et repartîmes un peu déconfits par cette petite balade (vous noterez qu’en CM2  on attaque le passé simple…), les nonos en revanche, …

Au retour, amélioration nette de notre potentiel de négociation avec un autre bateau de pêche local, 6 bières contre 10 grosses langoustes ! Le Capitaine commence à se dire qu’il va falloir passer à un autre moyen de négo et le congel déborde …

Nous partons en route vers la Juventud… et comme la nature est bien faite, nous pêchons une jolie petite dorade coryphene de 1,5 kgs, nos deux loustics ont leur déjeuner du lendemain! A défaut de produits frais, on a de quoi alimenter un étal de poissonnerie!

Finalement, nous ne nous arrêterons pas à la Juventud, nous irons directement à los Moros, un coup de vent est prévu. L’endroit est le premier endroit international pour les bateaux pour effectuer les formalités, complètement à l’ouest de Cuba…nous étions en tout 3 bateaux … le trou perdu !!

Seuls quelques pêcheurs en barque nous aident à nous ancrer dans un abri à cyclone au sein d’une mangrove. Contre quelques tee-shirts et un fond de rhum, nous continuons notre stock de langoustes.

Le lendemain, journée jeux de société, montage des legos et autres en attendant que le coup de vent passe. Dans l’après-midi, lasse d’être le trou du …., pardon troubadour de la famille au jeu de cartes président, expédition chasse aux crocodiles dans la mangrove, au retour, visite de la cahute des pêcheurs … grande pauvreté (malgré le poste de tv qui fascine triple A). Ils ont beau ne rien avoir, ils vont trouver le moyen de nous offrir des petites bananes (Joie de tous, nous n’en n’avions pas vu depuis longtemps!).

Leur générosité nous touche et à cette occasion, ils nous offrent une belle leçon de vie à tous. C’est sur cette dernière que nous quittons Cuba, prochaine étape le Mexique.

DCIM101GOPROGOPR2342.JPG
Où sont les langoustes, m’sieur?
DCIM101GOPROGOPR2337.JPG
la cabane au fond du jardin….!
DCIM101GOPROGOPR2318.JPG
Descanso….no comprendo!
IMG_6025
Il est frais mon poisson!
IMG_2749
Vive la dorade!
IMG_2743
pas besoin de chercher des singes bien loin, en plus ils hissent la grand’voile

7 réflexions sur “Trop plein de langoustes…un comble!!Cuba, la fin.

  1. Maud Coste

    Mmmiam j’en mangerais bien une ou 2 de vos langoustes! Descanso c’est l’entracte, le moment de repos, la pause café quoi ! Bonne route maritime vers le Mexique les zamis !

    J'aime

Répondre à Caroline Detrez-Tharreau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s