Tuamotu, suite et (hélas) fin: Wake and Sea!

Nous quittons les Gambier avec Lotus et Fakarever. Nous lançons (sans prendre trop  de risques de notre part ) un pari: le premier qui pêche sera d’apéritif .

Evidemment, malgré leurs déboires avec leurs voiles, nos deux bateaux copains auront pêché l’un un thazard l’autre un barracuda (après photo , on décrétera unanimement un thazard) . Nous arriverons à quand même toper deux beaux thazards dont l’un effrayé par notre appétit se fera la belle.

Nous passerons 4 jours de nav très très tranquilles, à portée de vue et de vhf entre les bateaux .

A l’arrivée à Amanu, retour aux basiques: déjà se demander sur quel fuseau horaire nous sommes.

Les snorkling sont supers, le mouillage est dans les patates (aïe pour en sortir le lendemain ), nous repartons pour les sorties dans le courant des passes (dérivantes ) et grand retour des cocotiers.

En revanche pas d’approvisionnement, ni d’internet…comme au Gambier !

Nous laissons les deux bateaux amis pour aller à l’étoile, magnifique endroit étrange au milieu du lagon, qui se dit nombril en polynésien. On mettra une ancre à l’arrière, l’endroit est étroit et les coraux affleurent. Nous y passerons deux jours idyllistiquement parfaits!

DCIM100MEDIADJI_0020.JPG
et au milieu du nombril??? 6Gone

DCIM100MEDIADJI_0024.JPGDSC_0351DSC_0369DSC_0373

Cependant, la réalité nous rattrape, cela va faire bientôt 2 mois et demi que nous n’avons pas expédié les devoirs du Cned, Hao, l’île voisine a un débit réputé correct, nous y allons.

Arrivés sur Hao, nous mouillons avec un seul bateau, canadien qui viendra nous voir si tôt arrivés . Ce sont des grands parents avec leur petit fils de 13 ans , Austin. Ils nous proposent des jeux à bord que triple A préfére décliner, il ne sait pas jouer aux legos en anglais …

Austin vient jouer à bord les jours suivants , nous l’interrogeons sur sa spécialité culinaire . Il nous parle de sa recette de brownie…cela ne tombe pas dans l’oreille de sourds évidemment. Il appelle sa grand mère à la VHF pour avoir la recette, revient en annexe 10 minutes après avec un mix tout prêt, il  n’y avait plus qu’à ajouter un œuf et de l’huile! La tête des garçons qui avaient commencé à préparer les carnets pour noter la recette et se léchaient les babines d’avance .

On envoie les devoirs comme on peut en passant de longues heures à la pension qui offre le wifi. Nous en profitons pour faire le plein de produits frais locaux , œufs carottes, salades .. le luxe sachant que le bateau ravitailleur n’est même pas arrivé, cela suffit à notre bonheur.

L’île est très particulière, elle a été utilisée comme arrière base de Mururoa pour l’armée, il y a donc un certain nombre d’infrastructure , un collège qui regroupe 230 enfants (des autres îles également) mais ayant peu d’attraits touristique en terme de plongées ou autres.

On fait donc  le plein de ce qu’il y a et partons… enfin croyons partir, la chaîne a fait un huit entre deux patates, la visibilité baisse et un grain arrive, on reporte au lendemain matin.

Le lendemain, on se rend compte que nos bouteilles de plongée sont vide pour l’une et quasi-vide ( 5O)  pour l’autre …ambiance!

Le capitaine devra faire vite pour démêler les chaînes, mais comme vous le savez , c’est sa spécialité. De toutes les façons , mes capacités de couturière étant toujours aussi nulles, il n’était même quasiment pas envisageable que je m’y mette.

DSC_0057.JPG
Bon, ben j’y vais alors…

Tout est rentré dans l’ordre après 1/2 h un peu angoissante à se demander comment on allait s’en sortir.

On arrive à temps pour la passe, très sportive à 10 noeuds de courant , ça décoiffe!

La navigation s’enchaîne pendant 3 jours et deux nuits à belle allure, 7 noeuds en moyenne avec le parasailor… le luxe.

Arrivés à Faka, nous sommes évidemment « obligés » d’y faire une dernière plongée, toujours au milieu des requins … mythique! Un grand merci pour le cadeau très cher sœur! Les enfants ne sont pas en reste et plongeront également pour le bonheur de voir passer 4 raies royales.

DCIM101GOPROGOPR3919.JPG
Quand on n’a plus d’air au bout de 15 min… on tape l’incruste chez le moniteur

DCIM101GOPROGOPR3907.JPG

DCIM101GOPROGOPR3899.JPG
même pas de zoom…
DCIM101GOPROGOPR3801.JPG
chabadabada

Nous partons profiter d’Hirifa, qui nous attend pour nous tous seuls, pas un bateau à l’horizon. Un petit tour à Pakokota et un plein à Faka nord plus tard et nous voici repartis pour Rangiroa.

A la météo, il est censé y avoir pétole… la bonne blague 1h plus tard, nous prenons un orage absolument dantesque, la foudre et les éclairs nous talonnent, toutes les aiguilles s’affolent. Nous passerons des heures à serrer les fesses à tout débrancher histoire d’éviter la foudre et finalement passerons entre les mailles … ouf!

DSC_0401

On se requinquera à l’arrivée chez Joséphine, nous ne pouvions pas retourner à Rangiroa sans y passer et profiter de ce magnifique spot dont la terrasse donne sur la passe de Tiputa . Passe que nous ferons et referons le lendemain.

Nous naviguerons samedi vers la passe ouest, après une messe dans la jolie Eglise st-Michel et l’après-midi re dérivantes… quand on aime, on ne compte pas.

DCIM101GOPROGOPR4005.JPGDCIM101GOPROGOPR4001.JPGDCIM101GOPROGOPR3994.JPG

DCIM101GOPROGOPR3956.JPG
Prêts pour le grand bain…

DCIM101GOPROGOPR3771.JPGDCIM101GOPROGOPR3705.JPGDCIM101GOPROGOPR3674.JPGDSC_0412

Ce dernier tour des Tuamotu se doit de se boucler sur Tikehau, notre première île des Tuamotu. L’accueil du resort la dernière fois avait été frais, cette fois-ci, rien du tout , une paix royale, un wifi accessible du bateau et des heures et des heures de wake pour les enfants ….

DSC_0093 (2)
Rangiroa: les enfants repérèrent le mouillage…
DSC_0083 (2)
pendant que Greatwine est à la manœuvre
DSC_0076
Les oiseaux nous ont laissé qq souvenirs…
DSC_0069
les fonds marins sont habités par ici
DSC_0314 (2)
avec la casquette à la main, so easy
DSC_0274
tentative de saut
DSC_0245 (2)
représentante féminine qui n’est pas en reste malgré les chaussures deux fois trop grandes

DSC_0236 (2)

DSC_0222 (1)
bon, tu accélères?
DSC_0156
avant…
DSC_0159 (3)
après!

Numerobis en voyant les photos m’expliquera que nous (en s’incluant généreusement) aussi on a des plaquettes de chocolat, la seule différence avec les autres membres musclés de la famille , c’est que le chocolat a fondu !!! Me sens tout à coup beaucoup mieux dans mon maillot ….;)

DSC_0258 (1)
Chacun sa liseuse!

La semaine passe vite, trop vite , nous devons repartir vendredi soir pour Papeete. En quittant le mouillage et préparant le bateau à la passe, le capitaine laisse s’échapper mon bas de maillot … surprenant de sa part , c’est généralement le plus habile.. peut être un message subliminal pour m’encourager à en changer??

Nous naviguerons au genaker et au génois pour ralentir avant l arrivée à Papeete prévue dimanche. Samedi , vers 17:00, Golden Girl tâte notre ligne de traîne, prend un air dubitatif , vérifie que personne ne la regarde, relâche la ligne et retourne à sa liseuse… pour le moins suspect…

J’y vais à mon tour, la ligne est tendue vers le fond … je la remonte et vois un aileron dépasser …un bébé dauphin? Un requin ? Les enfants sont affligés mais réjouis à l’idée que cela ne soit pas comestible. Je ne fais pas la fière et essaie de remonter la bestiole tant bien que mal et sans faire trop de bruit , le capitaine récupère de son quart.

Finalement, nous sortons un joli….thon!! Il nous a quand même fallu vérifier dans un bouquin ce que c’était … Greatwine m’encourage à publier à notre retour une version a jour de « la pêche pour les nuls! ».

DSC_0263 (2)

Je passerai quand même une petite heure à décapiter et lever les filets .

Le lendemain martin, les lumières de Tahiti nous guideront jusqu’à la marina. Nous y resterons une semaine histoire de retrouver les sensations de zones civilisées .

11 réflexions sur “Tuamotu, suite et (hélas) fin: Wake and Sea!

  1. Moreau

    Quelle éclate cette croisière! On attend vos posts impatiemment, et on se régale à vous lire. Chance inouïe pour vous et vos enfants de vivre ces expériences magiques dans ce cadre idyllique. Bonne continuation 6gone!

    Aimé par 2 personnes

  2. Aude

    Salut les amis! Joie toujours renouvelée de vous lire et envie de plus en plus grande de vous y retrouver ! Encore combien de temps hors de nos frontières ( métropolitaines, j’entends😁)?des grosses bises😙😚

    Aimé par 1 personne

Répondre à P&BP Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s